• Fox

Le château de Domfront

Mis à jour : oct. 11

Après les Pierres de légende, la seconde étape de notre road-trip ornais nous entraîne dans la cité médiévale de Domfront qui, si l'Orne était le Rohan de J. R. R. Tolkien, en serait la capitale Edoras. Surplombant les berges de la Varenne et protégée par la vaste Forêt d'Andaine siège cette ville réputée pour ses vergers de poiriers mais aussi et surtout pour son château !



C'est en 1010 que Guillaume 1er de Bellême trace les prémisses de cette fortification en érigeant à la cime du relief rocailleux un premier château fait de bois, dont il ne reste à ce jour aucun vestige. En 1092, le troisième des fils de Guillaume le Conquérant le seigneur de la ville Henri 1er Beauclerc, juste avant son accession au trône d'Angleterre et au duché de Normandie en 1100 puis en 1106, fit bâtir de nouveaux donjons parmi les plus importants de France en superficie et une chapelle en pierre faisant de l'endroit une place forte royale où séjournèrent notamment Henri II Plantagenêt et Aliénor d'Aquitaine (c'est entre ces murs que naquit leur fille, Aliénor d'Angleterre), Richard Cœur de Lion ou encore Jean sans Terre, seigneur d'Irlande et duc d'Aquitaine avant que ce dernier ne se le fasse reprendre par les troupes de Philippe Auguste.


Plusieurs sièges eurent malheureusement raison de cette fortification, comme la guerre de Cent Ans qui signa l'occupation par les Anglais au XIVe et au XVe siècle, et il fut démantelé sur ordre de Maximilien de Béthune, duc de Sully et compagnon d'armes du roi Henri IV en 1610.



Evidemment, ces ruines sont autant chargées d'histoire que de mythes et il est dit que Chrétien de Troyes se serait inspiré de ses voyages en compagnie d'Aliénor d'Aquitaine et de ses séjours au château pour écrire ses ouvrages sur les Légendes arthuriennes et plus particulièrement sur le personnage de Lancelot du Lac, dont la stèle serait possiblement visible lors d'une balade aux alentours de Domfront. Ou bien aurait-il piqué l'idée à Wace, le poète normand, qui aurait lui-même reconnu la Fontaine aux Orages qui peut déclencher la tempête de la tradition arthurienne près de Domfront, pour écrire l'histoire de la Fontaine d'Yvain, le Chevalier au Lion.


Le panorama est magnifique depuis le parc du château


Aussi, il parait qu'un Sabbat faisait régulièrement office au pied d'un grand hêtre prédécesseur au château où se réunissaient les sorcières du Mont Margantin, autre lieu connu du territoire de Normandie-Maine pour ses activités du Petit Peuple. Festivités, danses folles, pactes, décorations de gui et de chêne, conseils de maîtres sorciers... ces assemblées nocturnes attirèrent l'attention des juges de Domfront qui arrêtèrent nombre de bergers et autres gens accusés d'être des adeptes. Mais peut-être que les wiccans se réunissent encore de nos jours aux abords du château et perpétuent les traditions ancestrales, guidés et protégés par le regard des fées, des elfes et des lutins ?


Les chiens y sont acceptés attachés en laisse ou en longe


Suivez-nous dans la troisième étape de notre road-trip dans l'Orne avec la Fosse Arthour !

114 vues

Rejoignez les Vadrouilleurs

Ne ratez aucune parution de nouveaux billets en vous abonnant :

© 2020 par Tales of Loki

  • Instagram
  • Black Icon Flickr
  • Noir Icône YouTube