• Fox

La Source de la Saâne

Le confinement de 2020 nous aura donné l'envie d'explorer toujours davantage les endroits à proximité de la maison, comme une invitation à découvrir la magie à portée de main et contredire les esprits voyageurs qui pensent qu'il faut aller loin pour rêver mieux. C'est dans cette idée que nous nous sommes rendus dans la Vallée de la Saâne, là où nous étions déjà allé promener à plusieurs reprises mais sans réellement s'intéresser à un quelconque chemin de vadrouille. J'ai choisi pour ce faire le circuit du GR212 dont vous pourrez retrouver une trace ici.

Je tiens à m'excuser par avance de la qualité des photos qui sont toutes faites au portable car comme souvent en randonnée, je n'ai pas toujours l'occasion ni le temps de sortir mon appareil photo et changer les objectifs

Notre aventure nous entraîne aux alentours de Val-de-Saâne, qui se trouve être la réunion de plusieurs communes de la région - conséquence de l'exode rural - dont le nom est directement relié au fleuve de la Saâne - lui-même aurait une origine avec un terme celtique désignant le marais. Il est dit qu'à l'époque gallo-romaine, une voie traversait ces terres pour relier la Normandie à la Bretagne. De par sa situation avantageuse sur la côte maritime, la Vallée de la Saâne a toujours été un point de rendez-vous des foires et marchés et peut se vanter de son activité agricole qu'exploitent les nombreux moulins.

Cette vadrouille présente tout un panel de décors variés, allant de la traversée de bourgs au chemin forestier qui s'enfonce dans les bois en longeant le fleuve - qui a davantage des allures de rivière sauvage - jusqu'à atteindre une certaine fontaine magique qui repose là, au milieu du domaine sylvestre : la fontaine Saint-Sulpice. La légende veut que son eau guérisse les maladies de peau, ce qui n'est pas sans nous rappeler le Chêne Cuve.

Plus loin, nous arrivons enfin aux sources de la Saâne. Une berge y est aménagée afin de prendre quelques minutes de repos sur le banc et de se laisser bercer par le son du courant qui danse sous nos yeux. Le cadre y est magnifique et c'est avec une curiosité toute nouvelle que l'on décide de poursuivre notre avancée afin de découvrir d'autres petites surprises... comme des alpagas par exemple ! Tranquillement installés dans le jardin d'une propriété, ou bien le portail impressionnant du XVIIe de ce qui était autrefois le château de Varvannes, orné des armes des Robert de Saint-Victor et des Bosmelet (fief très connu pour ses hauts faits d'arme de la Normandie ducale), où les rumeurs racontent que Henri IV y aurait dormi avant d'aller assiéger Rouen.

Nous progressons par la suite en bordure de champs avant de retrouver la douceur de la forêt sous un magnifique coucher de soleil puis de rejoindre des fermes et enfin d'atteindre Val-de-Saâne. C'est ici que nous décidons de laisser les chiens se rafraichir dans l'eau ; ce qui m'aura valu une belle gamelle car j'avais décidé de faire la presque totalité de la vadrouille attachée au baudrier avec Loki, et il se pourrait qu'avec ses 40 kilos de muscle il arrive particulièrement bien à m'entrainer en avant pour que j'aille, moi aussi, prendre une bonne douche 😝

C'est donc avec la moitié du corps complètement trempé que nous avons terminé notre boucle de presque 12kms jusqu'à notre point de départ. Lors de cette randonnée, nous avons croisé pas mal de promeneurs, mais ça reste une excursion très calme et surtout magnifique ! Le paysage est incroyablement beau et diversifié et je ne peux que vous conseiller ce circuit du GR212.


150 vues

Rejoignez les Vadrouilleurs

Ne ratez aucune parution de nouveaux billets en vous abonnant :

© 2020 par Tales of Loki

  • Instagram
  • Black Icon Flickr
  • Noir Icône YouTube