• Fox

La Roche d'Oëtre

Dernière mise à jour : juil. 11

En cette période un peu spéciale, il est difficile de s'évader dans des terres inconnues et de profiter de paysages insolites qui nous sortent du quotidien. Pourtant, si on cherche un peu, il est possible de changer d'air au sein d'une même région; la Normandie nous montre encore aujourd'hui sa richesse et sa diversité grâce à la Roche d'Oëtre dont il est question dans cette nouvelle vadrouille!


Située en plein cœur de la Suisse normande -un nom qui en dit long sur le désir de dépaysement- non loin de la commune de Saint-Philbert-Sur-Orne (nommée d'après le moine Philbert, fondateur de l'abbaye de Jumièges dont j'ai vaguement parlé ici), la Roche d'Oëtre est un des nombreux joyaux du massif armoricain, la plus vieille montagne de France. Ce belvédère naturel s'érige comme une curiosité au milieu des collines et des bocages, dominant un précipice de 118m de dénivelé où se trouve le lit de la Rouvre, rivière sauvage et domaine des loutres, caché tel un secret précieux par une végétation épaisse qui constitue le Val d'Orne.



Parmi l'escarpement capricieux de ce relief, se reposent une faune et une flore délicates qui profitent que le Calvados côtier attire davantage de tourisme; ici, tout nous intime de respecter la nature, de surveiller nos pas et suivre avec attention les sentiers pour ne pas risquer de piétiner des zones sensibles, d'abimer le lichen ou de réveiller les lézards verts.


En suivant les circuits proposés, vous pourrez vous laisser aller à la paréidolie qui vous fera voir un profil humain se dessiner sur le flanc droit de la roche du belvédère, ce qui contribue à sa célébrité. En scrutant le paysage et en tendant l'oreille vous apercevrez peut-être le passage de quelques fées: car c'est ici un point de rendez-vous important pour la faërie, l'Orne étant leur sanctuaire favori!



Sous l'à-pic de la roche, quasi impossible d'accès pour un simple être humain, se trouve une grotte appelée La Chambre aux Fées. La légende raconte que c'est ici qu'une fée se réfugia après que son amant lui ait brisé le cœur. Un refuge qui sauva peut-être même une figure connue de la guerre de la Chouannerie; le général Louis de Frotté, chef de l'insurrection, qui y aurait trouvé asile, y entrainant quelques autres chouans, des faux-monnayeurs ainsi que plus tard des brigands ou encore des rescapés de la Seconde Guerre Mondiale.


Les promeneurs se laisseront rapidement bercer par la rêverie en longeant la Rouvre et son eau claire et scintillante, de quoi reposer les chevilles qui seront de nouveau mises à rude épreuve pour la remontée, les chaussures de randonnée sont rigoureusement recommandées. Les chiens doivent être attachés lorsque vous descendez les chemins balisés, notamment en traversant le parcours d'accrobranche, prenez garde où vous mettez les pieds car le bois regorge de pins, les arbres préférés des chenilles processionnaires (en général, ces secteurs sont traités, mais on n'est jamais trop prudent).